Jonathan et le Mont Bellevue : les débuts d’une histoire d’amour


Faut dire que Jonathan n’était pas hyper chaud à l’idée d’aller faire du snowboard au Mont-Bellevue samedi soir. Mais bon, j’ai usé de beaucoup de charme et j’ai réussi à le traîner sur les pistes avec moi. Et comme j’aime j’ADORE le Mont Bellevue, j’ai réussi à le faire mettre des bottes de planche à neige en 20 minutes gros max. Lui, il aime mieux les montagnes de Banff et les rocheuses. Mais bon.

Samedi dernier, il faisait une top top température. Pas trop chaud, pas trop froid et des flocons tout légers. L’IDÉAL. Et le plus comique, c’est qu’en arrivant, c’était GRATUIT pour lui. Eh oui, le samedi au Mont-Bellevue c’est gratuit pour les gars. SPREAD THE MESSAGE.

En montant dans le télésiège, je lui énonçais (lire ici lui casser les oreilles) les avantages du Mont Bellevue.

1. Il est situé à 10 minutes du centre-ville donc de chez moi. #squeeeee

2. Les employés sont super souriants et serviables. (J’ai, un jour, dû resserrer les fixations de ma planche à neige, un gentil employé a sorti son coffre à outils complet dans la neige pour moi. Si ça c’est pas du service!)

3. Les prix sont plus qu’avantageux. (Bon, vous me direz qu’il n’y a pas beaucoup de pistes. La neige c’est d’la neige. Et moi j’ai du FUN qu’importe l’endroit.)

Et, vous savez quoi? Il n’avait même pas l’air marabout dans le télésiège, preuve que le Mont Bellevue c’est du bonheur. Et en plein centre-ville en plus.

Et le plus le fun après une soirée comme celle-là c’est une bière d’après-ski. Et comme le Mont Bellevue est près de tout, en moins de deux, nous étions assis au Siboire! Et ça, on s’entend tous pour le dire, la bière du Siboire, ça vaut de l’or.